Agenda ironique de Septembre 2022

Temps de lecture : 2 minutes

C’est ma première fois en tant qu’organisatrice !

Pour cet AI de septembre, au menu, la gourmande de « Funambule sur le fil de l’écriture » ne pouvait pas rater l’occasion de convoquer le foisonnement de la langue française qui a mitonné au long des siècles les expressions culinaires. Là est la première contrainte : dans votre cuisine de mots, insérer un zeste de tradition ou une pincée d’exotisme au travers de ces locutions.

Pour varier les plaisirs de vos trouvailles appétissantes, je vous propose de nous raconter « une première fois », d’une gorgée, d’une lampée, d’une bouchée, d’un effluve ou d’un fumet ou d’une morsure.

Pour vous aider, voici un extrait de DELERM Philippe de son livre « La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules ».

La première gorgée de bière .

C’est la seule qui compte. Les autres, de plus en plus longues…de plus en plus anodines ne donnent qu’un empâtement tiédasse, une abondance gâcheuse. La dernière, peutêtre, retrouve avec la désillusion de finir un semblant de pouvoir… Mais la première gorgée ! Gorgée ? Ça commence bien avant la gorge. Sur les lèvres déjà cet or mousseux, fraîcheur amplifiée par l’écume, puis lentement sur le palais bonheur tamisé d’amertume. Comme elle semble longue, la première gorgée ! On la boit tout de suite, avec une avidité faussement instinctive. En fait, tout est écrit : la quantité, ce ni trop ni trop peu qui fait l’amorce idéale ; le bien-être immédiat ponctué par un soupir, un claquement de langue, ou un silence qui les vaut ; la sensation trompeuse d’un plaisir qui s’ouvre à l’infini… En même temps, on sait déjà. Tout le meilleur est pris. On repose son verre, et on l’éloigne même un peu sur le petit carré de buvard. On savoure la couleur, faux miel, soleil froid. Par tout un rituel de sagesse et d’attente, on voudrait maîtriser le miracle qui vient à la fois de se produire et de s’échapper. On lit avec satisfaction sur la paroi du verre le nom précis de la bière que l’on avait commandée. Mais contenant et contenu peuvent s’interroger, se répondre en abîme, rien ne se multipliera plus. On aimerait garder le secret de l’or pur, et l’enfermer dans des formules. Mais devant sa petite table blanche éclaboussée de soleil, l’alchimiste déçu ne sauve que les apparences, et boit de plus en plus de bière avec de moins en moins de joie. C’est un bonheur amer : on boit pour oublier la première gorgée.

A vos claviers ou vos stylos pour nous mijoter une dégustation pleine de saveurs de la langue française.

PS/ Merci de poster vos plats de mots mijotés avant le 28 septembre minuit.

Please follow and like us:
Mijo-Nouméa
  • Mijo-Nouméa

52 Comments

  • Eh beh … ça n’a pas trainé 😉

    En route pour une première fois, alors !

    • Cooki Patrick,
      En fait comme j’étais volontaire pour AI de septembre je m’étais préparée…. 🙂

  • « ou d’une morsure » ? Je ne savais pas que les plaisirs culinaires pouvaient en être 😀. À moins que cela ne soit l’inverse !
    Merci pour cette proposition alléchante (sans jeu de langue aucun, cela va de soit)

    • cooki,
      Oui on peut croquer dans une fraise, mordre dans un gâteau ou un ver de bancoule ( ver de Nouvelle Calédonie – voir sur mon blog 🙂

  • Bravo Mijo pour tes succès à l’agenda d’aout! voilà un joli sujet gourmand pour septembre 🙂 je le rediffuse demain ou lundi matin !

    • Merci Jérôme. C’est sympa de le relayer. Je croise les doigts pour que cela puisse « embarquer » dans la brigade de cuisine, des auteurs qui suivent mon blog afin d’épicer la team AI

  • ah oui je vois que le plat était déjà tout prêt au coin du fourneau, ne reste plus qu’à passer à table 🙂

    • Oui Adrienne,
      Je voulais que chacun avec la reprise des activités de rentrée, puisse avoir le plus de temps possible pour mijoter son plat 🙂 Par contre je me rends compte que je n’ai pas mis de date butoir 🙁 L’équipe sait comment cela fonctionne. Peut-être devrais-je refaire un post, qu’en penses-tu?

      • oh moi je n’y connais rien, je n’ai jamais été à la barre 😉
        je suppose que tu peux encore l’ajouter à ce billet-ci?

        • Comme tu dis Adrienne, je flippe de mener la barre ce mois-ci…C’est en relisant les annonces des autres auteurs que j’ai vu la date butoir. Je vais demander à ceux qui ont l’habitude 🙂

  • j’ai noté les consignes pour la participation. C’est ici qu’il faudra mettre le lien ?

    • Oui Isabelle Marie, c’est ici que tu posts ton texte 🙂 CHouette de te retrouver 🙂

  • J’ai rediffusé l’info !
    et maintenant, tous en cuisine 🙂

    • Merci 🙂 Et quelle diffusion drôle et bien illustrée 🙂

    • Merci d’avoir fait le relais pour cette première participation que je m’empresse d’aller lire et de mettre de côté pour le final. OUH ça démarre sur les chapeaux de roues!

  • Et voilà un petit menu concocté pour l’Agenda Ironique qui devrait flatter les pupilles.
    https://toutloperaoupresque655890715.com/2022/09/07/menu-concocte-pour-la-i-de-septembre-2022/
    Bonne journée, Mijo.

    • Merci Jean-Louis de ce menu des plus savoureux musicalement parlant 🙂

  • Je salive, je salive, il en sortira bien quelque chose.

    • Nul doute John , j’en suis convaincue 🙂

  • voilà ma contribution……….. pas vraiment un menu, mais un plaisir gustatif en tous cas. Merci de ton accueil !

    https://laglobule2.wordpress.com/2022/09/09/premiere-communion-a-i-septembre-2022/

  • Il y a longtemps que je n’ai pas participé à l’agenda ironique mais je me permets de proposer pour mon retour !

    https://leodamgan.wordpress.com/2022/09/11/jirai-cracher-sur-ta-tombe-2/

    C’est une cuisine plutôt liquide mais j’espère que ça ira…
    Bon après-midi,
    Mo

    • Bonjour,
      Je suis ravie de votre participation:) Une belle découverte pour moi 🙂

  • On peut se tutoyer sans façon?
    Je n’ai pas encore exploré ton blog mais je t’ai mis dans mes favoris afin de prendre mon temps.
    Mo

    • Cooki Mo,
      Sans « sushi » pour se tutoyer. Oui nous avons le temps d’explorer la substantifique moelle de nos blogs 🙂 Au plaisir 🙂

  • Bonjour Mijo. J’ai, comme souvent avec WordPress, un peu de mal à mettre le lien de ma participation à ton AI. mais c’est le même lien que tous les mois :
    https://touslesdrapeaux.xyz/agenda_ironique avec l’extension .html
    Merci à toi si tu peux le récupérer. Et si j’osais une deuxième faveur, ta grâce pour pour mes petits gourmands.

  • Bonjour Mijo, J’ai un petit souci pour mettre en ligne ma participation à l’AI (problème que j’ai avec tous les sites WordPress). C’est exactement la même adresse que tous les mois, tu peux la retrouver chez tous les organisateurs de l’AI. Pourrais-tu la récupérer et la mettre en ligne sut ton site ?
    Je t’en remercie. Si en plus tu as un peu d’indulgence pour les gamins de mon histoire, je t’en exprime ma reconnaissance.

    • Hello la team de l’AI, je tente ici de venir en aide à John Duff pour publier sa proposition de l’agenda de septembre.
      https://touslesdrapeaux.xyz/agenda_ironique.html

      • hello John,
        je crois avoir réussi. En tout cas en cliquant sur le lien ci-dessus de ton blog, on arrive sur la page de ta proposition gourmande pour cet AI de Septembre. Un avant-goût des friandises et de la magie de Noël qui m’a rappelé mes propres enfants..qui avaient aussi mené l’enquête pour débusquer les cadeaux mais surtout les douceurs dont je remplissais les chaussettes..accrochées au cocotier. He oui moi j’ai toujours connu connu Noël sur la plage. Depuis une petite décennie je m’habitue à Noël devant la cheminée 🙂

        • Je confirme : le lien fonctionne et aboutit à la talentueuse composition de John Duff que j’ai savourée !

          • Chouette merci de me le dire. Suis ravie d’avoir réussi la manip 🙂

        • Ça marche, et nous pouvons donc profiter du beau texte de John duff, qui me rappelle vaguement quelques souvenirs d’enfance.pp

      • Chez toi aussi John une belle histoire qui finit bien pour les petits garnements curieux et gourmands 😉

  • Je sers de relais à Donald dont vous pourrez lire « Le vilain petit cochon » sur mon blog https://photonanie.com/2022/09/14/quand-je-sers-de-relais-pour-lagenda-ironique-4/

    Bonne journée à tout le monde.

    • Merci Bernadette, je l’ai prise en compte 🙂 Belle journée à toi

  • Voici mon petit grain de sel rose de l’Himalaya : https://leretourduflyingbum.com/2022/09/14/le-gout-de-la-moule/

    • Merci beaucoup pour votre charmant petit grain de sel 🙂

  • Et voilà une sensuelle première fois pour cet AI de septembre
    https://marie-josee-roy.esprit-livre.school/sensuelle-premiere-fois/

    • Hello Véronique, une proposition inédite et hors des sentiers battus. J’aime beaucoup cette première fois pour le grand chef du restaurant l’Onion Braisé.

  • Bonjour Mijo, voici ma tentative de participation à l’a.i de septembre. Pas funambule pour deux sous des arts culinaires, le fil de l’écriture m’a paru hors de portée. Mais bon, vous l’aurez compris, tenant beaucoup à la personne qui me l’a suggéré, j’ai essayé quand même.
    https://lyssamara.wordpress.com/2022/09/19/litanie-engorgee/

    • Cooki Lyssamara,
      Merci de m’avoir rappelé combien cet instant de la première tétée, suivie de cette première gorgée de lait maternel était en fait le plus beau des souvenirs de ma vie de mère. 🙂

  • Voilà! j’ai refait du Delerm 🙂
    https://adrienne414873722.wordpress.com/2022/09/21/r-comme-refaire-du-delerm-3/
    merci et bonne journée!

    • Bonjour Adrienne,
      Wouah, je ne connaissais pas cette rubrique sur ton blog ( et encore moins ta passion pour Delerm) alors là j’avoue que j’ai été rassasiée de te lire. Il y en a pour tous les goûts et de toutes les saveurs. Merci 🙂

  • on a juste qu’au 28, c’est bien ça ? alors je ne suis presque en avance, et en tout cas pas encore en retard 🙂
    me reste plus qu’à trouver une histoire et à l’écrire !

    • Cooki c’est bien cela, jusqu’au 28 sept minuit 🙂 Pour une plume aussi prolixe que la tienne , je ne suis pas inquiète, je suis certaine que tu trouveras une histoire croustillante.

  • Merci Gibulène, tu as réveiller mon envie de gourmandise. J’ai le goût du calisson sur la langue. Une addiction que cette douceur provençale du roi René:)

  • Super merci. J’imagine que ton Père Noël, il venait en char à voile ?

  • Oui..en pirogue comme dans le dessin animé Vaïna 🙂 Parfois en hélicoptère, souvent à cheval comme un stockman, gauchos calédoniens de la côte Ouest de l’île. Le must pour les enfants était le camion de pompier lorsqu’il descendait du toit d’un immeuble par la grande échelle.

  • Entendu Bernadette,merci pour Donald. Je vais lire sur ton blog sa proposition.

  • Merci de ta participation gourmande 🙂

8 Pingbacks

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!