Duel dans la trousse.

Temps de lecture : < 1 minute

Crayon de bois la mine mauvaise, est en pétard

Contre Caoutchouc l’arrogant, véritable exterminateur.

Toutes les œuvres de l’un, sont ruinées par l’autre.

Au détour d’une ligne, face au fieffé cabochard,

Déterminé à faire cesser ce sabotage, se dresse l’outil scripteur.

« Espèce de Latex, je vous prie d’abandonner vos censures

Intempestives de toutes mes créations écrites ou dessinées.

Vous étouffez mon inspiration à peine éclose. Votre désinvolture

Proche de la dictature, efface, anéanti toute ma liberté

De vagabonder sur le papier, point et museau au vent

De l’imagination. Finissons-en de cette concurrence. »

─ Espèce de scribouillard, bout de bois à la mine de charbon,

Si tu évitais les fautes, les ratures, les tracés grossiers,

Je ne m’épuiserai pas à estomper, réparer ou gommer.

Tu te crois affûté, mais tu dérapes petit chefaillon.

« Boule de gomme, vos inepties sont d’un goût burlesque.

Vous coupez les ailes des Muses de la réflexion, du tâtonnement.

Au pilori vous conduisez la spontanéité. Comportement clownesque

Déplorable. Sachez qu’à force de vous ériger en contempteur,

Vous ne connaîtrez jamais l’ivresse d’un crayonneur,

Qui découvre, invente, crée clandestinement. »

─ Moi j’ai le privilège d’être de couleur et parfumée.

Alors que toi tu seras rongé, tailladé à la mine toujours noire.

Mine qui s’effritera avec le temps alors que je resterai ferme.

Quoiqu’en disent les deux frères ennemis, ils s’usent

Aussi vite l’un que l’autre et disparaîtront si on en abuse.

Please follow and like us:

10 Comments

  • Trop mignon 🙂 une madeleine, lors de la lecture on sent l’odeur particulière de nos trousses d’écolier. Moment de lecture charmant 🙂

    • Tout à fait Patrick, c’est ce que je voulais faire percevoir 🙂

  • C’est très amusant.
    J’ai adoré « l’outil scripteur »!
    Bises.
    Bon après-midi,
    Mo

    • merci Mo, c’était une petite bafouille, comme un entraînement à jouer avec les mots.

  • j’ai adoré vraiment trop marrant

    • Merci Cathy:)

  • Originale et pleine d’humour, cette lutte sur le papier. En fait, ils ne peuvent pas se passer l’un de l’autre.

    • Exactement. Merci de votre lecture.

  • C’est excellemment bien écrit, à l’image d’une fable de La Fontaine! Nos deux comparses se taillent une joute verbale, de répliques humoristiques et sarcastiques, auréolée de belles métaphores!
    A bientôt
    Marie Christine

    • Tout à Marie-Christine, La Fontaine est un de mes maîtres en matière de jeux de mots, de tournures de phrases et pour ce qui est de l’humour, j’essaie de m’en approcher.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!